Archive pour la catégorie 'Tout savoir sur Fracasse et Gautier'

Fracasse, enfant de la Comedia dell’arte

Le Capitan Fracasse est l’un des rôles stéréotypés de la Comedia dell’arte. Il est appelé aussi Matamore, nom dérivé de l’espagnol et signifiant « tueur de Maures ». Il s’agirait d’une caricature des soldats espagnols qui occupaient l’Italie à l’époque.

Fanfaron et vaniteux, débitant des exploits improbables dans l’indifférence générale, le rôle de Fracasse-Matamore est celui de l’amoureux ridicule et éconduit. Il porte un costume de soldat à rayures multicolores et boutons dorés, complété d’un chapeau à plumes et, bien sûr, de son épée démesurée.

Le théâtre au temps de Fracasse

L’action du Capitaine Fracasse a lieu sous le règne de Louis XVIII, dans le deuxième quart du XVIIe siècle. À cette époque, la quasi-totalité des troupes sont ambulantes, se rendant de ville en ville et de château en château. Excommuniés par l’Eglise depuis le IVe siècle, les comédiens recherchent la protection de nobles qui les engagent.

A cette époque, sur le modèle de la Comedia dell’arte italienne, les pièces mettent en scènes de rôles stéréotypés, toujours les mêmes, tels que le Matamore, Turlupin ou l’Isabelle (ou Ingénue). Chaque comédien joue toujours le même rôle, au point de rester parfois son personnage dans la vie réelle.

Les pièces ne sont généralement pas écrites et le théâtre fait la part belle à l’improvisation, qui suppose une certaine connivence entre les comédiens, d’où une relative stablité des troupes. La disparition de l’un d’eau, comme Matamore dans le Capitaine Fracasse, pose toujours un problème. Les grimaces nombreuses ont aussi pour fonction d’aider le comédien à improviser. C’est donc un théâtre d’aventure et très expressif, très gestuel, avec de beaux costumes et de nombreux jeux de mots. Il n’est pas rare que des acrobates ou des jongleurs accompagnent les comédiens pour meubler les temps morts.
Le public participe beaucoup, rit, apostrophe les comédiens. La scène n’étant pas toujours distincte, il est souvent assis juste devant les acteurs. Quant au noble qui a engagé la troupe, il a le droit de s’asseoir sur scène et ne se gêne pas pour interrompre les comédiens à tout propos.

Il n’y a pas encore réellement de metteur en scène, mais un chef de troupe qui distribue les rôles et tient les cordons de la bourse. L’un des plus illustres auteurs et acteurs de cette période est Tabarin. C’est bien sûr Molière qui donnera ses lettres de noblesse à ce théâtre, où il puisera l’inspiration de la plupart de ses pièces.

Théophile Gautier

Né en 1811 et mort en 1872, Théophile Gautier est un contemporain de Victor Hugo et d’Alexandre Dumas. Épris de poésie, ami de Hugo et de Baudelaire qu’il admire, il publie un premier recueil de poèmes en 1830. Il est considéré comme un précurseur de l’école poétique du Parnasse, dont un des membres les plus célèbres est Sully Prudhomme.

Son premier roman, Mademoiselle de Maupin, paraît en 1835 et fait aussitôt scandale, car il relate l’histoire d’une femme qui se travestit pour observer les travers de l’univers masculin et de la société de son temps. Il est acclamé par Balzac et Flaubert.

En 1841, Théophile Gautier écrit le livret de Giselle, l’un des ballets les plus célèbres de la danse classique. En 1858 paraît un autre roman célèbre, Le roman de la momie, inspiré de son voyage en Orient.

Publié en 1863, Le Capitaine Fracasse  est son dernier roman, considéré comme l’un de ses meilleurs. Il en avait débuté l’écriture trente ans plus tôt, mais en avait sans cesse remis l’achèvement.

DANSE avec les étoiles |
Ex-Pression |
CATGRR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ma peinture
| AKHESA
| bricoles